BOULIMIE, ANOREXIE et magnésium

BOULIMIE, ANOREXIE et magnésium
BOULIMIE, ANOREXIE et magnésium

La boulimie et l’anorexie (apparemment contradictoires), font partie des symptômes  fréquents et caractéristiques du manque de magnésium,  au même titre que tous les autres troubles.

Ces symptômes  peuvent apparaître  lors d’une carence constitutionnelle, majeure.  Ils peuvent aussi de manifester  à la suite de stress... soit enfance maltraitée,  problèmes familiaux, problèmes professionnels… chocs affectifs  ou psychiques ou  physiques… Très souvent,  il y a « traumatisme » quelque part dans le parcours  vécu.

 Si de surcroît,  la personne qui subit ces stress, est déjà en  manque de magnésium, du fait  d’une  carence constitutionnelle… ( ce qui est probablement fréquent), la situation peut devenir tragique  et aboutir, en particulier, à des anorexies majeures et gravissimes!

DÉFINITION

Boulimie 

Manger avidement… avec l’impression de n’être jamais satisfait ni rassasié.

Ce à quoi on peut assimiler le grignotage.

Anorexie :  

Rien ne passe. Toute alimentation est rejetée (voir paragraphe ci-dessous).

Ces deux symptômes   de la carence en magnésium, sont complémentaires, bien qu’apparemment, contradictoires,

LA BOULIMIE

« Impression de n’être jamais satisfait ni rassasié », et pour cause ! L’individu en manque de magnésium, cherche avidement dans l’alimentation ce dont il a besoin.

Il s’agit très souvent, de boulimie au chocolat noir,  aliment très riche en magnésium.

Lors de la recharge en magnésium la boulimie au chocolat s’atténue  indiscutablement.

Mais,  le boulimique peut tomber,  malencontreusement, sur le tabac, l’alcool, la drogue…  avec les conséquences parfois dramatiques  qui s’en suivent,  du fait  de l’accoutumance inhérente à ces produits et qui mène inexorablement à l’addiction.

L’addiction étant la forme aggravée de la boulimie.

L’ANOREXIE

Le pylore complètement contracturé, ne laisse rien passer, même pas les liquides dans les formes extrêmes !

La conséquence en est un paradoxe apparent, boulimie et anorexie associées :

BOULIMIE et ANOREXIE   associées

Ces  patients sont à la fois, boulimiques et anorexiques!  Deux symptômes qui sont  la DOUBLE PREUVE, d’une grave  carence en magnésium:

1°- Ces malheureux patients cherchent avidement la nourriture qui comblerait leur carence et,

2°- Dans le même temps, étant carencés, leur pylore totalement contracturé, tétanisé, ne laisse rien passer, ils rejettent tout !

La cerise sur le gâteau, on les accuse de « faire exprès de se faire vomir » !

C’est  un cercle vicieux insupportable… La situation devient cauchemardesque pour eux et leur famille !

Bien comprendre que

Ces patients, avides de trouver ce qui leur manque, se précipitent sur ce qui leur tombe sous la main.

Les uns ont « la chance » d’être boulimiques au chocolat… D’autres, ont la malchance de tomber sur l’ alcool ou le tabac ou pire encore, la drogue !

TRAITEMENT  ?  Le MAGNÉSIUM :

Le PYDOLATE de MAGNÉSIUM  en ampoulessera la forme de magnésium la plus efficace, le temps que  le pylore soit dé-contracturé… (cf articles « Quel magnésium prendre »  et  « Comment prendre le magnésium »)

Si, même  la forme liquide (ampoules) du pydolate de magnésium ne passe pas et est rejetée,  la voie intraveineuse, sur prescription médicale, au début, pourrait bien  être indispensable, jusqu’à ce que le pylore  dé-contracturé, laisse passer les aliments… Il  n’est pas impossible que l’effet  soit rapide, voir immédiat !

                         PRÉCAUTIONS

La prescription de magnésium, même si l’on est convaincu et certain du diagnostic, doit toujours s’accompagner d’un BILAN médical et sanguin et urinaire :  numération formule sanguine,  plaquettes, ionogramme, urée sanguine,  créatinine, sucre et albumine dans les urines, voir transaminases, bilan thyroïdien… afin de  ne pas risquer de passer à côté d’une anémie ou d’un diabète , entre autres.

En effet comme le dit le bon sens populaire : « Un train peut en cacher un autre » Et comme le disait un de mes grands patrons : «On peut avoir la vérole et un bureau de tabac »

BOIRE, car le magnésium s’élimine par le rein

CONTRE INDICATIONS ABSOLUES :

  • MALADIE DE PARKINSON
  • INSUFFISANCE RÉNALE
  • MYOPATHIES
  • Très éventuelle allergie