SOMMEIL et MAGNÉSIUM et autres troubles

SOMMEIL et MAGNÉSIUM

Nous avons vu que l’insomnie est l’un des symptômes majeur des troubles du sommeil induit par la carence en magnésium .

Mais il existe d’autres troubles du sommeil liés à la carence en magnésium.

Ils sont  plus particuliers, et  personne n’aurait l’idée de relier ces symptômes à un manque de magnésium   ET POURTANT !

AUTRES TROUBLES du SOMMEIL :

Ces trouble sont robablement dus, en grande partie, à la carence en magnésium :

  • ÉNURÉSIE
  • SOMNAMBULISME,
  • CAUCHEMARS,

Et peut-être, l’apnée du sommeil .. (Cf article « Apnée du sommeil »)

Comment l’ai-je découvert  le rôle de la carence  en magnésium dans ces différents troubles ?

À ma consultation de stomatologie, avant de pratiquer une intervention chirurgicale en ambulatoire… je prescrivais du magnésium, aux patients, enfants et adultes, afin d’éviter tout risque d’une crise de tétanie au fauteil, pendant l’intervention.

À plusieurs reprises, à propos de leur enfant,  les parents m’ont dit :

« C’est drôle, depuis que mon enfant est sous magnésium, il ne pisse plus au lit »…  Dix   cas

La mère de famille qui lave les draps une fois par mois, au lieu de sept fois par semaine… elle, se moque de savoir si « c’est plus compliqué que cela »!   Et pour l’enfant qui se réveille au sec, c’est un vrai bonheur et une grande  fierté… Il ne se sent plus coupable !

Je ne suis pas d’accord pour rejeter ces constatations d’un revers de mains en disant « c’est psychique ! » (Terme qui ne veut rien dire) !

Et quand bien même ce le serait ! Puisque cela marche, et que le magnésium est sans danger !

Ou encore :

« Depuis que mon fils et sous magnésium, il n’est plus somnambule »… Cinq cas 

« Depuis que   mon enfant est sous magnésium, il ne fait plus de cauchemars, il passe  des  nuits sereines »… Cinq cas

Les faits sont là, indéniables

Cela  me  semble digne d’être pris en considération !

Une étude en « double aveugle » serait non seulement justifiée mais aussi tout à fait souhaitable. Étude qu’il m’était impossible de faire à ma consultation.

Quant à l’argument qui prétend  que « c’est psychique »  je le réfute pour de bonnes raisons :

  • Je ne savais pas que ces enfants étaient énurétiques ou somnanbules, etc… Je ne leur ai donné du magnésium que pour qu’ils ne fassent pas de crise de tétanie au fauteuil et ne soient pas stressés.
  • Les parents ne pouvaient prévoir ni  inventer, ni deviner,   que les troubles du sommeil de leur enfant seraient améliorés par le magnésium.
  • Et de plus ce mot  « psychique » ne veux rien dire et n’est basé sur rien.